Les MHOC et le Siberian Husky

Définition: (Maladies héréditaires oculaire canine)

Faite votre choix entre un élevage de Siberian Husky qui testes ses reproducteurs ou NON ! et Pourquoi ?

Un fléau pour notre race, 27 % du cheptel  testé est atteint de Cataracte juvénile (statistique de notre club de race Siberian Husky FRANCE).

N’étant  pas vétérinaire je ne m’étalerai pas sur ce sujet personnellement, par contre des fiches sont visibles sur beaucoup de ces maladies dans le menu Nos Fiches ci-dessus.

Description rapide de ces maladies.

La cataracte

C’est une opacité partielle ou totale congénitale ou acquise du cristallin qui est « la lentille de l’oeil » du Siberian Husky La cataracte congénitale: est une opalescence du cristallin qui existe dès la naissance. Les traitements sont variables : si la cataracte n’évolue pas lorsque le chien grandit, il n’y a pas lieu d’opérer. Si la cataracte est centrale ou trop étendue, la vision peut être améliorée par des gouttes de collyre à mettre deux à trois fois par jour. Dans les autres cas, l’intervention chirurgicale peut apporter une solution mais elle est difficile et doit être précoce (avant 4 mois).

La cataracte héréditaire primitive atteint les jeunes chiens de 3 à 6 mois et évolue jusqu’à l’âge de 2 ans. Seul un traitement chirurgical, si l’évolution est rapide, peut être préconisée.

Le mode de transmission génétique est inconnu.

La microphtalmie

C’ est une diminution du volume de l’œil du Siberian Husky , entraînant des déformations de la cornée, de la chambre antérieure, du cristallin et/ou de la rétine.

C’est un problème congénital et irrémédiable.

L’entropion

La paupière du Siberian Husky ou une partie s’enroule sur elle même. Les poils viennent alors au contact de l’oeil et entraîne un larmoiement (quelque fois que vers l’âge d’un an et demi ou 2 ans).

Le mode de transmission génétique n’est pas connu.

Le distichiasis

Des petits poils poussent sur le bord de la paupière du Siberian Husky que l’on appelle le limbe. Ils sont anormaux et on ne doit pas les confondre avec des cils. Ils peuvent blesser la cornée et faire apparaître un ulcère cornéen.

Le mode de transmission génétique n’est pas connu.

La dystrophie des photorécepteurs (APR ou ARP)

Rappel sur l’atrophie rétinienne progressive généralisée appelée aussi dégénérescence progressive des bâtonnets et des cônes chez le Siberian Husky

C’est une anomalie héréditaire qui est due à une destruction progressive des photorécepteurs (ce sont des cellules capables de capter les photons de la lumière et ils comprennent les bâtonnets et les cônes).

Cette destruction peut être due à une anomalie de fabrication des photorécepteurs, on parle alors de dysplasie, ou elle peut être due à une anomalie dans le fonctionnement métabolique des photorécepteurs et on parle alors de dystrophie des photorécepteurs.

La dysplasie aboutira à une cécité (perte de la vision) plus rapidement que la dystrophie.

La transmission génétique se ferait sur un mode autosomique récessif.

Aucun cas en France actuellement sur tous les chiens tester.

Le trichiasis

Ce sont des poils qui sont mal orientés et viennent alors frotter la cornée du Siberian Husky . Ils sont situés surtout au niveau du pli nasal.

Le mode de transmission est polygénique.

La luxation du cristallin

Le cristallin est attaché dans l’oeil par des filaments et ces filaments peuvent se rompre spontanément entrainant alors la « chute » du cristallin dans l’oeil. Cette affection existe chez l’épagneul du Tibet mais est décrite comme rare en France. Elle toucherait des animaux dont l’âge serait compris entre trois et six ans.

Le mode de transmission chez le Siberian Husky  se ferait sur un mode autosomique récessif.

La persistance de la tunique vasculaire postérieure du cristallin et du vitré primaire hyperplasique (PHTVL) (PHPV)

ce sont des éléments présents chez l’embryon qui servent à nourrir lecristallin durant sa formation et qui doivent ensuite disparaitre après la naissance. Mais chez certains individus, ils persistent plus ou moins. Cette affection est fréquente chez le doberman, quelques cas ont été décrits mais toujours des cas modérés se traduisant par l’existence de petites tâches de pigments sur la paroi arrière du cristallin que l’on appelle la cristalloïde postérieure. Aucune incidence sur la vision pour ces cas modérés.

Le mode de transmission n’est pas connu.

La micropapille

Est une hypoplasie du nerf optique chez le Siberian Husky ( le nerf optique est atrophié): c’est une affection très rare mais décrite dans la littérature.

Le colobome

C’est une malformation présente à la naissance qui peut toucher différents éléments de l’oeil du Siberian Husky (l’iris, le nerf optique, la sclère) et se traduisant par une fente. En effet au stade embryonnaire, les tissus qui vont former l’oeil se replient sur eux mêmes et se soudent car l’oeil à l’aspect d’une sphère. S’il y a défaut de soudure, on parle alors de colobome du tissu concerné.

On peut avoir un seul oeil touché, ou les deux et si cela arrive dans une portée, rien à l’heure actuelle ne permet de dire que c’est héréditaire.

Les avis sur notre élevage

Extraits au hasard:

UNE VRAI PASSION

★★★★★
Cet Elevage porte si bien son nom... Je réalise un vrai rêve après tant d'Année.. Après avoir recherché des éleveurs et des conseils pour savoir si nous pouvions avant tout rendre un Husky heureux au sein de notre famille et style de vie...Nous avons découvert le site de Husky Passion... Génial et très complet, extrêmement instructif a su répondre a nos questions et craintes, mais surtout nous avons pu discuter avec Christian puis Carole qui ont pris le temps pour répondre à nos questions. Nous avons été surpris pas cet Amour qu ils ont tous deux pour leurs chiens , un husky n est pas un jouet comme tout chien mais leur disponibilité et bienveillance on tout changé pour nous ... C est avec grand plaisir que nous sommes partis de la Haute Savoie pour découvrir leur Elevage magnifique Nous allons accueillir une petite Inaya et nous savons surtout que nous pourrons compter sur la présence de Carole et Christian si besoin il y a..et nous continuerons a rester en contact avec Husky Passion encore merci pour tout !!

Des passionnés

★★★★★
Un élevage où les huskys sont rois. Carole et son mari sont des passionnés qui aiment leurs animaux. A recommander pour tous ceux qui veulent devenir les maîtres d une petite boule de poils.

Élevage de confiance

★★★★★
Nous sommes ravis d'avoir fait confiance aux éleveurs Carole et Cristian. Une famille adorable qui élève des husky dans la meilleure ambiance possible ! Câlins, jeux, amour... Ils sont aux petits soins pour les chiens. Nous recommandons à 100% cet élevage !

Voir tous les avis
Ajouter votre avis

Service Note : ★★★★★ 5 basé sur 27 commentaires